• Arnaud D'Hoine

[best of] Game of Curriculum 1/3


[Les vacances sont-elles le bon moment pour dépoussiérer son CV? A en croire les récentes sollicitations arrivées dans ma boîte mail, il faut croire que oui. J'en profite donc pour resortir des archives un petit dossier sur le sujet, en attendant la reprise des publications d'ici quelques semaines. Bonne lecture à toutes et tous, et n'oubliez pas de profiter!]

Etant donné mon historique de ressourceur d'humains ès recrutement, on me sollicite régulièrement (et en dehors de tout coaching, sinon c'est pas drôle) afin de jeter un oeil sur des CVs, qu’ils aient été réalisés par les petites mains fébriles du demandeur ou confiés aux bons soins d’un spécialiste auto-proclamé du sujet. Et tout aussi régulièrement ma première réaction après ouvertude de la pièce jointe est un soupir empreint de surprise, de résignation et de « bon, retroussons nous les manches ». Certains ont des circonstances atténuantes, s'agissant de leur première tentative de création de CV ou bien n'ayant eu ni besoin ni raison de se pencher sur le sujet depuis le siècle dernier. Mais la majorité de la production reste constituée d'une part non négligeable de défis au bon sens, de trames récupérées sur le ouèbe vaguement remodelées à grands coups de Ctrl-C/Ctrl-V et d’aberrations visuelles qui font passer un Mondrian pour un monochrome de Malevitch. Oui, l'exercice est un peu artificiel, pas facile et pas toujours très intéressant (encore que c'est un moment que vous pouvez choisir pour faire le point sur vos réalisations, vos projets, vos envies...). Mais à l'heure actuelle, le CV reste un passage obligé de tout acte de candidature, alors autant le soigner autant que possible, non? Pour cette fois, nous nous concentrerons sur la présentation générale et la tentation du template.

Commençons par la base, avec quelques rappels qui ne font jamais de mal:

  • Il existe une règle simple, fondamentale, universelle et donc applicable à un CV comme à une lettre de motivation: si vous vous êtes ennuyé à l'écrire, ce sera ennuyant à lire!

  • Le CV parfait et définitif n’existe pas! Votre CV n’est pas un résumé passe-partout destiné à satisfaire le plus grand nombre, et à ce titre il ne peut pas être figé. C’est un outil à adapter à chaque type de poste / entreprise / recruteur. Et ce caractère évolutif nous amène au point suivant.

  • Clarté, Lisibilité, Efficacité, Sobriété. Ces 4 mots sont le fil rouge d'un CV qu'on retient. Il vous faut hiérarchiser les infos, mettre en avant celles qui ont un lien direct avec le job ou l’entreprise cible, et éliminer le superflu si besoin. La structure de votre CV doit être claire et accompagner la lecture en Z, avec des blocs distinctement séparés et des mots clés. Et par pitié, méfiez vous des effets de mode et des exemples disponibles sur le net. D’une part, parce que la simplicité est souvent la meilleure solution. D’autre part, la concurrence aura sûrement eu la même source que vous, et rien n’est plus pénible pour un recruteur que de faire le tri entre 350 dossiers identiques. En outre, marquer votre identité témoignera d’un investissement et d’un intérêt supérieur auprès de votre lecteur.

Ceci étant précisé, abordons la liste des fausses bonnes idées et autres inspirations fatales que l'on voit fleurir. Etant entendu que si votre création appartient à l'une des catégories suivantes et sauf raison valable, il est grand temps d'agir.

  • Le CV tombé dans plusieurs pots de peinture ou d'inspiration psychédélique 70's. Oui, c’est vrai, coller un camaïeu de fuschias saupoudré de vert pistache vous permettra de vous distinguer et on parlera de vous à la pause café. En mal. SOBRIETE, on a dit! Sauf si vous êtes dans la comm’, et encore même les créas et autres pubards commencent à se calmer, on comptera rarement plus de 3 couleurs s'assoçiant bien sur votre CV.

  • Le test ophtalmo. Les recruteurs sont des petites choses fragiles, bien souvent presbytes. Balancer un pavé avec une police illisible en 7.5, interlignage divisé par 2, et un taux de remplissage de la page de 96% risque d’énerver un tantinet celui que vous devez essayer de convaincre de vous laisser passer. Lisibilité, nom de nom! Vous n'êtes pas là pour punir votre interlocuteur ou lui signifier que vous le détestez lui et ses pairs, mais pour lui donner envie d'aller plus loin. La manière d'organiser l'espace, de synthétiser l'info et de la présenter seront autant d'éléments qui aideront votre lecteur à prendre une décision vous concernant.

  • Les infographies, les images, les illustrations & co. Non, les smileys n’ont pas leur place sur un CV. Les images et autres logos d’entreprise, c’est discutable, mais les recruteurs restent des humains dont l’oeil est plus attiré par un image que du texte, car plus facile à décoder. Du coup, vous risquez de détourner l’attention d’une info plus intéressante. Méfiance également vis-à-vis des autoévaluations sur une compétence X ou Y représentées par un petit schéma ou une note. « Je me mets 4 Union Jack sur 5 pour ma pratique de l’anglais« …. Mmmhh ok, super. Mais dans les faits? Quelle est l’échelle de référence? Sans contexte, ça ne vaut pas grand chose. Plus globalement si vous n’êtes pas 1) graphiste 2) web designer 3) Directeur Artistique 4) créatif ou 5) développeur (encore que…), les CVs thématiques / infographiques / hyper illustrés sont à proscrire. C’est beau, mais c’est communautaire. Comme si vous décidiez de vous fringuer comme un skater, de parler comme un skater, de vous la raconter comme un skater sans savoir skater. On va se moquer de vous très, très rapidement. PS: Et bien évidemment, les wordarts et autre cliparts doivent rester dans les poubelles des années 90 dont ils n’auraient jamais du sortir. Pour le fun, voici quelques exemples de CVs "graphiques" trouvés sur un site dédié aux créas / graphistes /dev. Libre à vous de décider s'ils sont "biens" ou pas, en tout cas ils comportent quelques idées réutilisables avec parcimonie.

  • Dernière catégorie, et pas la moins casse-gueule, le Cv Objet Pas Tout à fait Identifiable. Les intentions derrière un COPTI sont souvent louables: se différencier des autres candidats, sortir du lot, changer les idées du recruteur, provoquer un sourire, une réaction, faire en sorte qu’on se souvienne de vous. Mais entre l'intention et la concrétisation doit exister un temps de réflexion, histoire d'être sûr de son coup. Là encore, les sources d’inspiration en ligne sont (trop) nombreuses, des posters dépliants à l’enveloppe CV origami en passant par les modèles 3D et j’en oublie. Il y en a des fantastiques. Mais ça peut surtout rapidement tourner au cheap, voire au foireux le plus total dans la mesure où changer / créer un support ne veut pas dire qu’on jette toutes les conventions par la fenêtre. Un CV reste un CV. Prenons l’exemple d’une candidate qui était passée déposer son dossier alors que je travaillais dans une start-up de robotique. Elle avait eu la bonne idée de transformer son CV en poupée robot. Idée brillante: start-up = DIY, 3 bouts de ficelles, innovation, etc. 10/10 de ce point de vue là. Mais la réalisation discutable, à base de bouts de Curriculum découpés en lamelles pour les bras, de boule de papier froissé avec photo agrafée pour la tête et rouleau de PQ vide pour le corps, a tout plombé: n’ayant ni le temps ni l’envie de le démonter pièce par pièce pour ensuite réassembler les morceaux de la page et enfin avoir accès aux infos, personne dans l’équipe n’a jamais trouvé ses coordonnées et le degré zéro de la praticité de cette création a probablement couté une éventuelle suite à cette cette candidate. Ne surestimez jamais deux choses: le temps disponible de votre interlocuteur, et son sens de l'humour.

N'oubliez pas, le CV répond à des codes, des us et coutumes que seules certaines professions peuvent détourner à leur profit. Et encore, juste parce qu'implicitement, on attend cela d'eux. Si à ce stade votre carte de visite pro n'est entré dans aucune catégorie mentionnée ci-dessus, félicitations, vous pouvez passer au niveau suivant: la mise en valeur du contenu. La suite au prochain article, et si vous avez des questions n'hésitez pas à me joindre par mail: arnaud@question2coach.com

#CV #CurriculumVitae #Candidature #méthode #emploi

06 27 62 29 60

Bordeaux

Créé et hébergé avec Wix.com

© 2020 - Question de Coach

Mentions légales